Revue de presse internet : elles ont désormais leur festival !

Cet encart de quelques lignes ayant pour thématique « voitures de collection » circule sur le web, nous avons projeté de vous le publier dans cette publication.

Son titre saisissant (elles ont désormais leur festival !) condense tout l’encart.

Annoncé sous la signature «d’anonymat
», l’écrivain est connu et fiable.

Il n’y a aucune raison de douter du sérieux de ces révélations.

L’article a été édité à une date indiquée 2022-08-16 13:00:00.

Voilà ll’article en question :

La passion pour l’automobile et les youngtimers, c’est ce qui a poussé Frédérick Guillier-Sahuqué, dirigeant des sociétés OttOmobile, Solido et GT Spirit et Clément Rouvière, chef de produit également chez le fabricant de modèles réduits et fondateur de Vintage Hero, à organiser la plus grosse fête dédiée aux youngtimers en France.

« Il y a trois ans, nous avions fêté les dix ans d’Ottomobile à Josselin, en Bretagne. Nous avions transformé notre joli village en temple de l’automobile pendant 24 heures, avec plus de 4 000 participants. L’idée, c’était : pourquoi ne pas refaire cette fête dans un lieu plus au centre de la France cette fois-ci ? »

Cette BX Sport aurait toute sa place sur la piste du circuit Bugatti. Photo DR

Cette BX Sport aurait toute sa place sur la piste du circuit Bugatti. Photo DR

Cette BX Sport aurait toute sa place sur la piste du circuit Bugatti. Photo DR

Sur le mythique circuit du Mans

« Nous nous sommes mis à rêver, raconte Frédérick. Pourquoi ne pas organiser notre rassemblement au Mans, sur le circuit des 24 Heures du Mans ? Trois jours plus tard, nous avions réservé le circuit. »

Le nom arrivera après : le “Big Car Show”, un événement de “grandes voitures” organisé par des passionnés qui ont passé leur vie à fabriquer des petites voitures au 1:43e ou au 1:18e. Un événement attendu de pied ferme par tous les passionnés, qui se déroulera du 19 au 21 août 2022, et pour lequel plus de 50 000 personnes sont attendues. Mais que pourront-ils voir ?

Un “Hall of Fame” recompensera les plus belles voitures. Document BCS

Un “Hall of Fame” recompensera les plus belles voitures. Document BCS

Un “Hall of Fame” recompensera les plus belles voitures. Document BCS

Un événement mélange de “track day”, salon et parc attractif

Premièrement, il y aura plus de mille véhicules exposés. Des youngtimers évidemment, mais aussi de nombreuses voitures uniques, préparées, des “project cars” et des “sport cars”. Les amateurs de voitures exclusives seront servis, avec une exposition de 15 000m ² et un concours inédit. « Ce sera un “Hall of Fame” des plus belles autos du plateau. »

Le public pourra visiter un village exposants de 25 000 m² où tous les secteurs gravitant autour des voitures seront conviés : équipementiers, décoration, éditions, artistes, lifestyle, textile. Mais pour beaucoup de passionnés, les meilleurs souvenirs se trouveront sur la piste du Mans. Il sera en effet possible de rouler sur le mythique circuit Bugatti du Mans, durant tout le week-end.

Les GTI ont fait rêver toute une génération de passionnés. Photo DR

Les GTI ont fait rêver toute une génération de passionnés. Photo DR

Les GTI ont fait rêver toute une génération de passionnés. Photo DR

L’amour des dernières vraies voitures

« Pour beaucoup de passionnés, les youngtimers, ces voitures des années 80 à 90, ce sont d’abord les voitures de leurs parents ou celles dont ils rêvaient quand ils étaient jeunes. Mais c’est également, pour ces passionnés, les dernières voitures qu’ils pourront réparer, entretenir et bricoler eux-mêmes. »

« Il n’y a pas de règles, certains se battent pour acheter une 205 GTI quasi-neuve à 20 000 €, d’autres au contraire cherchent une voiture collectionnable à 2 000 €, voire moins. Mais tous ont la même passion. C’était normal qu’ils finissent par se retrouver au même endroit », explique Luc Le Gleuher, patron du Musée Station 70 et speaker de l’événement.

Le Big Car Show sera également l'occasion de voir en action des modèles d'exception..jpg

Le Big Car Show sera également l'occasion de voir en action des modèles d'exception..jpg

Le Big Car Show sera également l’occasion de voir en action des modèles d’exception..jpg

Un spectacle familial

Des passionnés qui pourront venir en famille assister au montage d’une Porsche 911 revisitée par le célèbre designer Khyzyl Saleem à l’échelle 1:1, profiter de diverses animations musicales, visiter un village de miniatures ou de jouets, faire du petit train, ou pour les plus jeunes, découvrir l’automobile sur un circuit dédié.

Le samedi en fin de journée, le champion isérois Bruno Saby sera présent pour la vente aux enchères au profit de l’association Espoir Isère Contre le cancer. Il sera possible d’enchérir sur une collection rare de Solido, ou des tours en voiture de sport en passager.

« Il y aura également une vente spéciale youngtimers, précise l’organisateur. Pour résumer, nous voulons recréer un garage de gosse à taille réelle. Le circuit des 24 Heures du Mans devient le plus grand garage d’enfant… à l’échelle 1:1 ! »

Longtemps sous-estimé et parfois snobé par les collectionneurs d’anciennes, le phénomène youngtimer a acquis ses lettres de noblesse. La passion automobile n’est pas morte, elle se réinvente.

Ce propos vous a fasciné vous aimerez beaucoup ces publications :

La Ford Taunus 17M de mon père.,Ouvrage Recommnandé par la presse.

Austin-Healay, la race des….,Ouvrage .

Voiture Autonome, la Révolution est en Route.,Clicker Ici . Liste des points de vente sur internet.

Simca 1100 De mon père.,A voir et à lire. Meilleur ouvrage de sa catégorie.

Relecture de l’édito : elles ont désormais leur festival !

Nos rédacteurs ont relevé un texte sur le web dont la thématique est «voitures de collection».

Le titre (elles ont désormais leur festival !) est évocateur.

L’écrivain (annoncé sous la signature d’anonymat
) est positivement connu.

Sachez que la date d’édition est 2022-08-16 13:00:00.

L’article d’origine en question :

La passion pour l’automobile et les youngtimers, c’est ce qui a poussé Frédérick Guillier-Sahuqué, dirigeant des sociétés OttOmobile, Solido et GT Spirit et Clément Rouvière, chef de produit également chez le fabricant de modèles réduits et fondateur de Vintage Hero, à organiser la plus grosse fête dédiée aux youngtimers en France.

« Il y a trois ans, nous avions fêté les dix ans d’Ottomobile à Josselin, en Bretagne. Nous avions transformé notre joli village en temple de l’automobile pendant 24 heures, avec plus de 4 000 participants. L’idée, c’était : pourquoi ne pas refaire cette fête dans un lieu plus au centre de la France cette fois-ci ? »

Cette BX Sport aurait toute sa place sur la piste du circuit Bugatti. Photo DR

Cette BX Sport aurait toute sa place sur la piste du circuit Bugatti. Photo DR

Cette BX Sport aurait toute sa place sur la piste du circuit Bugatti. Photo DR

Sur le mythique circuit du Mans

« Nous nous sommes mis à rêver, raconte Frédérick. Pourquoi ne pas organiser notre rassemblement au Mans, sur le circuit des 24 Heures du Mans ? Trois jours plus tard, nous avions réservé le circuit. »

Le nom arrivera après : le “Big Car Show”, un événement de “grandes voitures” organisé par des passionnés qui ont passé leur vie à fabriquer des petites voitures au 1:43e ou au 1:18e. Un événement attendu de pied ferme par tous les passionnés, qui se déroulera du 19 au 21 août 2022, et pour lequel plus de 50 000 personnes sont attendues. Mais que pourront-ils voir ?

Un “Hall of Fame” recompensera les plus belles voitures. Document BCS

Un “Hall of Fame” recompensera les plus belles voitures. Document BCS

Un “Hall of Fame” recompensera les plus belles voitures. Document BCS

Un événement mélange de “track day”, salon et parc attractif

Premièrement, il y aura plus de mille véhicules exposés. Des youngtimers évidemment, mais aussi de nombreuses voitures uniques, préparées, des “project cars” et des “sport cars”. Les amateurs de voitures exclusives seront servis, avec une exposition de 15 000m ² et un concours inédit. « Ce sera un “Hall of Fame” des plus belles autos du plateau. »

Le public pourra visiter un village exposants de 25 000 m² où tous les secteurs gravitant autour des voitures seront conviés : équipementiers, décoration, éditions, artistes, lifestyle, textile. Mais pour beaucoup de passionnés, les meilleurs souvenirs se trouveront sur la piste du Mans. Il sera en effet possible de rouler sur le mythique circuit Bugatti du Mans, durant tout le week-end.

Les GTI ont fait rêver toute une génération de passionnés. Photo DR

Les GTI ont fait rêver toute une génération de passionnés. Photo DR

Les GTI ont fait rêver toute une génération de passionnés. Photo DR

L’amour des dernières vraies voitures

« Pour beaucoup de passionnés, les youngtimers, ces voitures des années 80 à 90, ce sont d’abord les voitures de leurs parents ou celles dont ils rêvaient quand ils étaient jeunes. Mais c’est également, pour ces passionnés, les dernières voitures qu’ils pourront réparer, entretenir et bricoler eux-mêmes. »

« Il n’y a pas de règles, certains se battent pour acheter une 205 GTI quasi-neuve à 20 000 €, d’autres au contraire cherchent une voiture collectionnable à 2 000 €, voire moins. Mais tous ont la même passion. C’était normal qu’ils finissent par se retrouver au même endroit », explique Luc Le Gleuher, patron du Musée Station 70 et speaker de l’événement.

Le Big Car Show sera également l'occasion de voir en action des modèles d'exception..jpg

Le Big Car Show sera également l'occasion de voir en action des modèles d'exception..jpg

Le Big Car Show sera également l’occasion de voir en action des modèles d’exception..jpg

Un spectacle familial

Des passionnés qui pourront venir en famille assister au montage d’une Porsche 911 revisitée par le célèbre designer Khyzyl Saleem à l’échelle 1:1, profiter de diverses animations musicales, visiter un village de miniatures ou de jouets, faire du petit train, ou pour les plus jeunes, découvrir l’automobile sur un circuit dédié.

Le samedi en fin de journée, le champion isérois Bruno Saby sera présent pour la vente aux enchères au profit de l’association Espoir Isère Contre le cancer. Il sera possible d’enchérir sur une collection rare de Solido, ou des tours en voiture de sport en passager.

« Il y aura également une vente spéciale youngtimers, précise l’organisateur. Pour résumer, nous voulons recréer un garage de gosse à taille réelle. Le circuit des 24 Heures du Mans devient le plus grand garage d’enfant… à l’échelle 1:1 ! »

Longtemps sous-estimé et parfois snobé par les collectionneurs d’anciennes, le phénomène youngtimer a acquis ses lettres de noblesse. La passion automobile n’est pas morte, elle se réinvente.

Publications sur un propos comparable:

Mustang, reflets d’une légende.,Ouvrage .

Le guide de la Fiat 500.,Ouvrage .

Renault 5 Turbo.,Le livre . Ouvrage de référence.

La Citroën DS De mon….,Ouvrage . A emprunter en bibliothèque.

Editorial tout frais : Voiture en feu, bâtiment agricole touché par la foudre, incendies… Les faits divers en Haute-Loire en bref

Voilà un article que je suis heureux de révéler ici sur notre site. Le thème est « voitures de collection ».
Le titre troublant (Voiture en feu, bâtiment agricole touché par la foudre, incendies… Les faits divers en Haute-Loire en bref) en dit long.

Sachez que le journaliste (présenté sous la signature d’anonymat
) est positivement connu.

Vous pouvez prendre connaissance de ces infos en toute sécurité.

L’article :

Vendredi soir, vers 17 h 45, un riverain voyant de la fumée provenir de la plage de Cussac-sur-Loire a alerté les gendarmes. Un feu avait été allumé en prévision d’un barbecue. Sur place, les militaires ont alors demandé aux imprudents d’éteindre le feu.

Yssingeaux - La voiture prenait feu au drive du McDonald’s

Un client qui attendait au drive du restaurant McDonald’s d’Yssingeaux, dans la zone de Villeneuve, vendredi soir vers 19 heures, se souviendra longtemps de sa soirée. Voyant de la fumée s’échapper du capot, il a rapidement demandé un extincteur dans le restaurant pour éteindre le début d’incendie, avant d’employer de l’eau. Les sapeurs-pompiers de la sous-préfecture sont arrivés en renfort. 

Cohade - Des herbes sèches en feu au pied d’un poteau

Il était 14 h 20, vendredi, lorsque les sapeurs-pompiers de Brioude sont intervenus pour un début de feu de végétation à Cohade, rue de Cacherat. Des herbes sèches avaient pris feu au pied d’un poteau électrique d’où semblait provenir le feu. 

La piste criminelle privilégiée après les deux incendies de vendredi soir au Puy-en-Velay

Saint-Maurice-de-Lignon - Un feu en bordure de l’ancienne RN 88

Vendredi, alors qu’il faisait encore nuit, vers 5 heures du matin, les pompiers sont intervenus pour un feu de végétation à Saint-Maurice-de-Lignon, en bordure de l’ancienne RN 88, aux Barrys. Le feu avait pris sur environ 2.000 m2 d’herbes sèches. Les gendarmes sont allés sur les lieux, mais l’origine du sinistre n’a pas été déterminée. 

Solignac-sur-Loire - Perte de contrôle sur la RN 88

Les secours ont dû intervenir, samedi en tout début d’après-midi, à la suite d’un accident de la circulation sur la RN 88, à l’intersection de la RD 276 qui conduit à Solignac-sur-Loire. Pour des raisons restant à déterminer, une Peugeot 308 a quitté la route et terminé dans un champ. Les deux occupants, légèrement blessés, ont été secourus et pris en charge par les sapeurs-pompiers. Les gendarmes présents sur place ont procédé au dépistage d’alcoolémie qui s’est révélé négatif. 

À Goudet, l’installation d’une barrière à la Pinède de la Gravière fait polémique

Montusclat – Un bâtiment agricole touché par la foudre

Dimanche après-midi, la foudre a endommagé la façade d’un bâtiment agricole qui contenait du fourrage, à La Pradette haute, non loin de Montusclat. Alertés, les pompiers avaient déployé un important dispositif, lequel a finalement été rapidement allégé. Avant même l’arrivée des secours, les propriétaires avaient fait le nécessaire, arrosant la surface touchée par l’impact et coupant l’électricité. 

Saint-Pierre-Eynac - La voiture percute un rocher

Une perte de contrôle est survenue dimanche vers 11 h 30 au rond-point de Lachamp, dans la commune de Saint-Pierre-Eynac. La conductrice d’une Renault Modus a quitté la route dans des circonstances indéterminées et terminé légèrement en contrebas du rond-point contre un rocher. L’automobiliste de 62 ans, blessée a priori sans gravité, a été prise en charge par les pompiers et acheminée sur le centre hospitalier Émile-Roux. 

Bibliographie :

Guide touristique des….,Ouvrage .

Delage, la belle voiture….,Ouvrage .

Alfa Romeo Berlines,….,Ouvrage .

Générations 4L Tome 2.,Ouvrage .

Edito tout frais : Pourquoi les musulmans de Wingles sont contraints de prier en extérieur

Ce post ayant pour propos « voitures de collection » a été aperçu sur internet, nous avons projeté de vous le révéler dans cette publication.

Son titre troublant (Pourquoi les musulmans de Wingles sont contraints de prier en extérieur) en dit long.

Présenté sous le nom «d’anonymat
», le pigiste est positivement connu pour d’autres textes qu’il a publiés sur internet.

Vous pouvez donc vous fier aux informations qu’il publie.

Depuis le 22 juillet, la communauté musulmane de Wingles n’a plus accès à la mosquée Arrahma : un nouvel épisode de tension entre les deux associations qui gravitent autour du lieu de culte. Les fidèles ont donc installé une tonnelle sur un terrain privé leur appartenant pour pouvoir se rassembler et vivre leur foi cet été.


Article réservé aux abonnés

A lire sur un objet semblable:

Tour Auto 2016.,A voir et à lire. .

Peugeot 404, la lionne de Sochaux.,Le livre .

La Lancia Delta de mon père.,Ouvrage . A emprunter en bibliothèque.

Porsche 944-924-968.,Clicker Ici .

A retenir cette page internet : l’ancien maire, et passionné de voiture, honoré pour la Saint-Christophe

Voici l’essentiel d’un éditorial que notre équipe vient de identifier sur le web. Le thème va clairement vous plaire. Car le propos est « voitures anciennes ».

Son titre troublant (l’ancien maire, et passionné de voiture, honoré pour la Saint-Christophe) synthétise tout le papier.

Annoncé sous la signature «d’anonymat
», le rédacteur est positivement connu.

Les révélations concernées sont par conséquent réputées conformes.

Un homme investi

Ce 15 août, et malgré son absence due à une santé fragile, c’est publiquement que son investissement pour la Ville a été reconnu par la renomination du parc de Vénès. À la mi-journée, alors que plus de 900 véhicules d’époque investissaient l’enceinte végétale, le maire actuel, Dante Rinaudo, et son prédécesseur (et sénateur) Jean-Pierre Moga, lui ont rendu un hommage appuyé en présence de son fils, du conseiller départemental Gilbert Dufourg, et du nouveau président des Passionnés du Lion, Francis Amie. « Vous avez fait par ce geste un homme heureux et extrêmement ému », a transmis ce dernier.

À travers cette courte cérémonie, Dante Rinaudo et Jean-Pierre Moga ont souhaité rappeler la place primordiale que tient cette manifestation, et ses 3 000 visiteurs, dans le calendrier estival local et régional. « Il l’a créée, lui a apporté son dynamisme et il est apparu normal que le site où elle se déroule porte son nom. C’est quelqu’un qui a beaucoup fait pour notre ville, pour l’automobile et pour le tourisme. Car il avait eu l’intuition que les voitures anciennes pouvaient être un vrai vecteur de promotion de notre territoire. Et c’est le cas, il le mérite vraiment. »

Les 65 bénévoles des Passionnés du Lion, des agents municipaux et les associations partenaires comme les Pompons bleus ont animé cette journée, oscillant entre émotion et joie de se retrouver, dans des conditions climatiques idéales. En soirée, le concours d’élégance mené par Les Calandres tonneinquaises a conclu en beauté cette édition dans le Théâtre de verdure.

Cette journée s’est déroulée sous le patronage de Saint-Christophe, protecteur des voyageurs.

Cette journée s’est déroulée sous le patronage de Saint-Christophe, protecteur des voyageurs.

A. G.

Jean-Pierre Ousty, absent à cause de sa santé, a transmis être “extrêmement ému”.

Jean-Pierre Ousty, absent à cause de sa santé, a transmis être “extrêmement ému”.

A. G.

Bibliographie :

Chevrolet Camaro.,Ouvrage .

Chrysler 160-180 2-litres De mon….,Ouvrage . A emprunter en bibliothèque.

La Citroën 2CV de mon père.,Ouvrage .

Enzo ferrari, une vie pour la….,Ouvrage .

Dernière actualité toute fraiche : Noir et jaune – Une combinaison intemporelle sur les modèles Bugatti – 4Legend.com – AudiPassion.com

Ce texte, dont le sujet est « voitures de collection », a été découvert sur le web, nous sommes heureux de vous en produire le contenu principal ci-dessous.

Le titre troublant (Noir et jaune – Une combinaison intemporelle sur les modèles Bugatti – 4Legend.com – AudiPassion.com) parle de lui-même.

Sachez que le rédacteur (identifié sous la signature d’anonymat
) est connu et fiable pour plusieurs autres posts qu’il a publiés sur le web.

Il n’y a aucune raison de douter du sérieux de ces informations.

L’article a été divulgué à une date indiquée 2022-08-15 22:11:00.

L’article original :

Pour les véritables connaisseurs de la marque Bugatti, une hypersportive peinte en noir et jaune n’est pas seulement l’incarnation de la célèbre combinaison de couleurs Bugatti, c’est aussi un clin d’œil au fondateur lui-même. De nombreux véhicules personnels d’Ettore Bugatti ont d’ailleurs été peints avec cette finition qui attire immédiatement l’œil et dont la popularité a perduré dans le temps – depuis l’époque d’Ettore, en passant par l’ère Jean Bugatti jusqu’à nos jours.

L’histoire du noir et du jaune Bugatti remonte au temps où, dans la maison familiale à Molsheim, les poutres qui se trouvaient au-dessus des anciennes portes en chêne étaient peintes dans les couleurs vives préférées d’Ettore.

Au début de sa carrière, un grand nombre des voitures personnelles d’Ettore Bugatti étaient peintes en noir uniquement. Ce n’est que lorsque le design des véhicules Bugatti s’est éloigné du design traditionnel des modèles Grand Prix axé avant tout sur le sport automobile et a commencé à embrasser pleinement le mouvement Art déco, qu’Ettore Bugatti a fait du – désormais célèbre – design bicolore sa combinaison de couleurs préférée. A partir de ce moment-là, d’innombrables clients ont également choisi d’adopter le noir et le jaune pour leur propre véhicule Bugatti.

La célèbre Bugatti Type 41 Royale d’Ettore Bugatti était elle-même peinte en noir et jaune. À peu près à la même époque, un exemplaire de la Type 40 Roadster a également été décoré de la même couleur, tout comme une Type 44. Mais ce n’était alors que le début de la popularité grandissante de cette combinaison de couleurs.

La Bugatti Type 55 – une voiture inspirée du sport automobile et équipée du moteur huit cylindres en ligne de 2,3 litres de la voiture de course Type 51 – était à l’époque le véhicule le plus recherché avec sa carrosserie roadster biplace conçue par Jean Bugatti. Aujourd’hui encore, les roadsters les plus vénérés sont dotés de l’intemporelle combinaison de noir et de jaune chère à Ettore Bugatti. Par la suite, deux ans seulement après le lancement de la Type 55, en 1934, l’un des plus beaux et des plus élégants roadsters Bugatti jamais construits est achevé : la Bugatti Type 57 Grand Raid Roadster Usine. Les couleurs choisies ? Le noir et le jaune.

Même dans l’ère moderne de Bugatti, cette combinaison intemporelle n’a jamais été oubliée. En 2014, la Veyron 16.4 Grand Sport Vitesse « 1 sur 1 » a été présentée, peinte en noir et rehaussée de touches de jaune sur la carrosserie, sur les roues et au niveau des logos « EB ». Dans l’habitacle intérieur, des surpiqûres jaunes habillent le cuir noir et une esquisse de la Veyron est imprimée en jaune au laser sur les panneaux de portes.

À l’époque de la Chiron, la toute première voiture livrée en Amérique du Nord arborait également une association saisissante de carbone jaune et noir avec des jantes en alliage entièrement peintes en jaune. Avec l’introduction de la Chiron Pur Sport en 2020, la combinaison noire et jaune a été une fois de plus réinventée et cela pour une pièce unique avec une finition vibrante nommée « Jaune Molsheim » – une teinte spéciale qui rend hommage au jaune original utilisé par Ettore Bugatti. Cette couleur est contrastée par les reflets turquoise de la fibre de carbone.

Achim Anscheidt, Directeur du Design de Bugatti, a déclaré : « Dans presque tout ce que nous faisons, nous nous inspirons des fondateurs, de la famille Bugatti ; nous inventons – comme l’avait fait Ettore – nos propres technologies et nous repoussons – comme Jean Bugatti – les limites du design et de l’élégance pour créer quelque chose qui ne ressemble à rien d’autre sur la route. Comme le disait Ettore : « Si c’est comparable, ce n’est plus Bugatti. » C’est pourquoi l’alliance du noir et du jaune reste une combinaison de couleurs si importante pour nous, en tant que designers mais aussi en tant que marque. Bien sûr, nous cherchons toujours à la réinventer – Ettore ne se serait jamais satisfait du fait de s’appuyer sur la tradition pour le simple plaisir de faire référence à la tradition – mais les couleurs préférées de notre fondateur seront à jamais étroitement liées à la marque Bugatti. »

Aujourd’hui, de nombreux exemplaires de Bugatti parés de noir et de jaune font partie de la collection Schlumpf – la plus grande collection de voitures Bugatti au monde – exposée au Musée National de l’Automobile à Mulhouse. Sur une surface de plus de 25 000 mètres carrés, l’exposition comprend 400 des voitures les plus rares, les plus magnifiques et les plus précieuses au monde, dont plus de 135 modèles Bugatti et deux des six Bugatti Type 41 Royale jamais construites.

Photos : Bugatti

Bibliographie :

La Renault 20 et 30 De mon père.,Ouvrage . A emprunter en bibliothèque.

Tour Auto 2019.,(la couverture) Nouvelle édition.

La Peugeot 406 coupé De mon père.,Ouvrage Recommnandé par la presse.

Renault 5 De mon père.,(la couverture) .

Revue de presse internet : Noir et jaune – Une combinaison intemporelle sur les modèles Bugatti – 4Legend.com – AudiPassion.com

Nous nous empressons de porter à votre connaissance cet encart qui vient de paraître, dont le propos est «voitures de collection».

Le titre troublant (Noir et jaune – Une combinaison intemporelle sur les modèles Bugatti – 4Legend.com – AudiPassion.com) récapitule tout le papier.

Sachez que l’éditorialiste (identifié sous la signature d’anonymat
) est positivement connu.

Vous pouvez de ce fait donner du crédit à cette information.

Le papier a été édité à une date notée 2022-08-15 22:11:00.

Texte mentionné :

Pour les véritables connaisseurs de la marque Bugatti, une hypersportive peinte en noir et jaune n’est pas seulement l’incarnation de la célèbre combinaison de couleurs Bugatti, c’est aussi un clin d’œil au fondateur lui-même. De nombreux véhicules personnels d’Ettore Bugatti ont d’ailleurs été peints avec cette finition qui attire immédiatement l’œil et dont la popularité a perduré dans le temps – depuis l’époque d’Ettore, en passant par l’ère Jean Bugatti jusqu’à nos jours.

L’histoire du noir et du jaune Bugatti remonte au temps où, dans la maison familiale à Molsheim, les poutres qui se trouvaient au-dessus des anciennes portes en chêne étaient peintes dans les couleurs vives préférées d’Ettore.

Au début de sa carrière, un grand nombre des voitures personnelles d’Ettore Bugatti étaient peintes en noir uniquement. Ce n’est que lorsque le design des véhicules Bugatti s’est éloigné du design traditionnel des modèles Grand Prix axé avant tout sur le sport automobile et a commencé à embrasser pleinement le mouvement Art déco, qu’Ettore Bugatti a fait du – désormais célèbre – design bicolore sa combinaison de couleurs préférée. A partir de ce moment-là, d’innombrables clients ont également choisi d’adopter le noir et le jaune pour leur propre véhicule Bugatti.

La célèbre Bugatti Type 41 Royale d’Ettore Bugatti était elle-même peinte en noir et jaune. À peu près à la même époque, un exemplaire de la Type 40 Roadster a également été décoré de la même couleur, tout comme une Type 44. Mais ce n’était alors que le début de la popularité grandissante de cette combinaison de couleurs.

La Bugatti Type 55 – une voiture inspirée du sport automobile et équipée du moteur huit cylindres en ligne de 2,3 litres de la voiture de course Type 51 – était à l’époque le véhicule le plus recherché avec sa carrosserie roadster biplace conçue par Jean Bugatti. Aujourd’hui encore, les roadsters les plus vénérés sont dotés de l’intemporelle combinaison de noir et de jaune chère à Ettore Bugatti. Par la suite, deux ans seulement après le lancement de la Type 55, en 1934, l’un des plus beaux et des plus élégants roadsters Bugatti jamais construits est achevé : la Bugatti Type 57 Grand Raid Roadster Usine. Les couleurs choisies ? Le noir et le jaune.

Même dans l’ère moderne de Bugatti, cette combinaison intemporelle n’a jamais été oubliée. En 2014, la Veyron 16.4 Grand Sport Vitesse « 1 sur 1 » a été présentée, peinte en noir et rehaussée de touches de jaune sur la carrosserie, sur les roues et au niveau des logos « EB ». Dans l’habitacle intérieur, des surpiqûres jaunes habillent le cuir noir et une esquisse de la Veyron est imprimée en jaune au laser sur les panneaux de portes.

À l’époque de la Chiron, la toute première voiture livrée en Amérique du Nord arborait également une association saisissante de carbone jaune et noir avec des jantes en alliage entièrement peintes en jaune. Avec l’introduction de la Chiron Pur Sport en 2020, la combinaison noire et jaune a été une fois de plus réinventée et cela pour une pièce unique avec une finition vibrante nommée « Jaune Molsheim » – une teinte spéciale qui rend hommage au jaune original utilisé par Ettore Bugatti. Cette couleur est contrastée par les reflets turquoise de la fibre de carbone.

Achim Anscheidt, Directeur du Design de Bugatti, a déclaré : « Dans presque tout ce que nous faisons, nous nous inspirons des fondateurs, de la famille Bugatti ; nous inventons – comme l’avait fait Ettore – nos propres technologies et nous repoussons – comme Jean Bugatti – les limites du design et de l’élégance pour créer quelque chose qui ne ressemble à rien d’autre sur la route. Comme le disait Ettore : « Si c’est comparable, ce n’est plus Bugatti. » C’est pourquoi l’alliance du noir et du jaune reste une combinaison de couleurs si importante pour nous, en tant que designers mais aussi en tant que marque. Bien sûr, nous cherchons toujours à la réinventer – Ettore ne se serait jamais satisfait du fait de s’appuyer sur la tradition pour le simple plaisir de faire référence à la tradition – mais les couleurs préférées de notre fondateur seront à jamais étroitement liées à la marque Bugatti. »

Aujourd’hui, de nombreux exemplaires de Bugatti parés de noir et de jaune font partie de la collection Schlumpf – la plus grande collection de voitures Bugatti au monde – exposée au Musée National de l’Automobile à Mulhouse. Sur une surface de plus de 25 000 mètres carrés, l’exposition comprend 400 des voitures les plus rares, les plus magnifiques et les plus précieuses au monde, dont plus de 135 modèles Bugatti et deux des six Bugatti Type 41 Royale jamais construites.

Photos : Bugatti

Ouvrages sur le même propos:

Facel Vega, le grand tourisme….,Ouvrage . A emprunter en bibliothèque.

Peugeot 205, le best-seller de….,(la couverture) Nouvelle édition.

Le Mans Classic 2018 – coffret.,A voir et à lire. Meilleur ouvrage de sa catégorie.

Facel Vega, le grand tourisme….,Ouvrage .

Infos toute fraiche : Michelin commercialise un modèle de pneu pour voitures électriques, dérivé de la F1

Fidèle à sa mission, ce site va vous révéler un article qui circule sur internet. La thématique est «voitures de collection».

Son titre suggestif (Michelin commercialise un modèle de pneu pour voitures électriques, dérivé de la F1) synthétise tout l’article.

Annoncé sous la signature «d’anonymat
», l’auteur est connu et fiable pour d’autres textes qu’il a publiés sur le web.

Vous pouvez par conséquent donner du crédit à cette information.

Poids, répartition de charge, efforts… les véhicules électriques ont besoin d’un pneu spécifique, différent de celui des voitures thermiques. Et Michelin l’a bien compris et, dès 2013, s’est lancé dans la fabrication de pneu pour véhicules électriques. À cette époque, le groupe figure parmi les partenaires fondateurs du Championnat du monde de Formule E, une compétition de monoplaces électriques.

« C’était un vrai pari, s’est rappelé Matthieu Bonardel, le directeur de Michelin Motorsport, dans les colonnes du Parisien, dimanche 14 août. L’objectif, dès le départ, était d’emmagasiner de l’expérience pour bien comprendre comment fonctionnait un véhicule électrique afin d’élaborer un pneu pour la compétition que nous déclinerions en pneu pour véhicule particulier ». Aujourd’hui, le groupe propose ainsi deux gammes pour véhicule électrique. Le Pilot Sport EV tourné vers le véhicule de sport haute performance (prix unitaire autour de 270 €) et l’ePrimacy, orienté vers le véhicule de tourisme (prix unitaire entre 100 € et 150 €), rapportent nos confrères. Le Pilot Sport EV équipe déjà certains modèles Tesla et Hyundai.

À LIRE AUSSI

Michelin affiche un bénéfice net en progression grâce à une hausse des prix

Marché ultra concurrentiel

Continental, Bridgestone, Goodyear… la bataille s’annonce féroce sur le marché avec la hausse des ventes des véhicules électriques ces derniers mois. Le groupe italien Pirelli a notamment lancé sa gamme « Elect » destinée aux voitures électriques et hybrides, qui promet une « autonomie prolongée » avec des pneus conçus « pour économiser de l’énergie grâce à une faible résistance au roulement ».

« La priorité est qu’il y ait une pleine satisfaction chez les clients-utilisateurs, a affirmé Bruno de Feraudy, en charge de la première monte chez Michelin, c’est-à-dire des relations avec les constructeurs. À terme, au moment de changer des pneus usés, notre ambition est que les conducteurs remplacent par le même produit ».

À LIRE AUSSI

Michelin compte céder ses activités en Russie d’ici la fin de l’année

A lire sur un thème identique:

Panhard & Levassor pionnier….,Clicker Ici Best sellers.

Citroën ID 19.,Ouvrage Recommnandé par la presse.

Lamborghini 50 ans de superstars.,Ouvrage Recommnandé par la presse.

Savoir réparer et entretenir sa voiture.,Ouvrage .

A connaître cette page web : Collectionneur de vieilles voitures américaines, Benjamin aimerait ouvrir un musée

A-connaitre-cette-page-web-Collectionneur-de-vieilles-voitures

Nous exposons un nouvel encart qui va couronner notre revue de presse sur « voitures de collection ».

Le titre suggestif (Collectionneur de vieilles voitures américaines, Benjamin aimerait ouvrir un musée) est sans confusion.

Le chroniqueur (annoncé sous le nom d’anonymat
) est positivement connu pour plusieurs autres posts qu’il a publiés sur internet.

Vous pouvez ainsi donner du crédit à cette information.

Le propriétaire aimerait installer un musée à Saint-Langis.
Le propriétaire aimerait installer un musée à Saint-Langis. ©Le Perche

Il est installé depuis seulement quelques jours sur les hauteurs de Saint-Langis-Lès-Mortagne (Orne), mais déjà un drapeau américain flotte à l’entrée du parking. Il suffit de tourner un peu les yeux pour voir des Chevrolet, Dodge et autres Mercury remplir le garage de Benjamin.

Chapeau de paille sur la tête et chemise à fleurs sur le dos, ce collectionneur est revenu en Normandie avec sa compagne (il a grandi près de Bayeux) après avoir longtemps vécu près de Perpignan, dans les Pyrénées-Atlantiques.

Jeune collectionneur

En raison de sa grande passion pour les voitures anciennes, son déménagement n’est pas passé inaperçu. Trois camions ont été nécessaires pour acheminer ses bijoux à quatre roues. Il en possède une vingtaine au total.

« C’est une passion qui est venue un peu par hasard. J’adorais les vieilles voitures, mais je n’y connaissais rien. À mes 25 ans, j’ai sauté le pas et j’ai acheté ma première Américaine, une Dodge Dart de 67. Pendant longtemps, j’ai été le plus jeune sur les rassemblements », rembobine celui qui se fait appeler Benji Barker sur les réseaux sociaux.

La voiture du fils de Benjamin, repeinte selon ses souhaits.
La voiture du fils de Benjamin, repeinte selon ses souhaits. ©Le Perche

Il écume alors les tutos et autres forums et apprend la mécanique sur le tas. A tel point qu’il ouvrira près de Bayeux un magasin de revente de pièces détachées pour voitures anciennes. « Un jour un ami m’a mandaté pour importer une voiture. C’était la première fois que je faisais ça, et ça s’est plutôt bien passé. Avec le bouche-à-oreille, j’en ai importé plusieurs. » 

Spécialiste reconnu pour sa fine connaissance des modèles et des histoires de ces modèles vieux de 70 ou 80 ans, il est sollicité par des vendeurs dans un marché qui devient prospère et parfois très rentable.

« Pour certains, l’achat d’une voiture de collection est un placement très lucratif. En 10 ans, certains modèles sont passés de 11 000 à 60 000 euros. Une Américaine, ça ne décote jamais avec le temps. » 

Ne lui parlez pas trop néanmoins des Mustang, largement popularisés par le film Bullitt avec Steve McQueen. « Les prix de ces modèles n’ont plus rien à voir avec leur vraie valeur. » Benjamin préfère parler de passion plutôt que d’argent. Ces voitures, il les aime pour faire voyager les enfants, pas pour frimer le dimanche en été.

Vidéos : en ce moment sur Actu
Dans le garage, on retrouve des voitures des années notamment.
Dans le garage, on retrouve des voitures des années notamment. ©Le Perche

Avec le succès de son business, Benjamin et sa femme, écument les rassemblements et jouent à fond la Kustom Culture (esprit Rockabilly, années 50 et Pin-up notamment). Ils décident de partir aux USA puis au Canada pour vivre dans l’élément qui les passionne. Ils font alors de l’exportation de voitures vers l’Europe et surtout la France.

Bientôt des sorties menseuelles 

Aussitôt arrivé dans le Perche, Benjamin et sa compagne ont cherché des clubs qui proposent des sorties et des rassemblements entre passionnés. « On en a vu notamment à Mamers et près de L’Aigle. Notre envie c’est de se greffer à ces groupes et organiser une sortie le 3e dimanche de chaque mois. » Pour mieux profiter, il recherche en ce moment un espace où se poser, comme un parking. « J’ai déjà une piste mais j’attends une confirmation », fait savoir l’intéressé. Entre sa Chrysler Newport 1961, sa Buick Roadmaster 1992, sa Cadillac Fleetwood 66, sa Pontiac Grandville 75, son Imperial 66, sa Mercury Meteor 76 , sa Dodge Dart, sa Chrysler Newyorker 78 et sa Chevrolet Suberban 85, on peut dire que Benjamin aura l’embarras du choix le dimanche.

Mais finalement, en s’habillant comme dans les années 50, on était comme déguisés là-bas. On est donc rentrés deux ans plus tard.

Un musée vivant

La panoplie vestimentaire est un peu rangée au placard, mais l’envie est toujours la même. Depuis, le couple est devenu famille d’accueil et a plein de projets dans leur grande maison de Saint-Langis.

Ancien revendeur de pièces détachés, Benjamin a appris à bricoler par ses propres moyens.
Ancien revendeur de pièces détachées, Benjamin a appris à bricoler par ses propres moyens. ©Le Perche

« J’aimerais vraiment m’investir dans la vie locale et pourquoi pas ouvrir un musée. C’est mon rêve depuis longtemps. » Benjamin pense déjà à faire bâtir un bâtiment au-dessus de chez lui, après en avoir parlé au maire de la commune, Bernard Surcin. « Ce ne serait pas un musée traditionnel, avec les cordelettes et l’interdiction de toucher les voitures. Mais plutôt quelque chose d’ouvert, où l’on peut boire un coup, manger, et échanger entre passionnés. Un musée vivant quoi », se projette le trentenaire.

Benjamin possédait sa première américaine à l'âge de 25 ans.
Benjamin possédait sa première Américaine à l’âge de 25 ans. ©Le Perche

En attendant, il se démène pour organiser des rassemblements mensuels avec les passionnés du coin, via son association French Redneck (lire encadré). Papa cool, il a aussi « offert » une voiture à son fils. Une Pontiac Grandprix 1977. 

Benjamin a une voiture spécialement dédiée au 400m.
Benjamin a une voiture spécialement dédiée au 400 m. ©Le Perche

« Je lui ai dit qu’on pouvait la peindre comme il le voulait. J’essaie de lui transmettre ma passion, sans le pousser non plus. » Les balades sur les routes du Perche se font néanmoins de plus en plus rares. « Avec une consommation de 20 ou 30L/ 100 km, on essaie de faire attention en ce moment. » On en profite davantage avec les yeux.

Cet article vous a été utile ? Sachez que vous pouvez suivre Le Perche dans l’espace Mon Actu . En un clic, après inscription, vous y retrouverez toute l’actualité de vos villes et marques favorites.

window._nli=window._nli||[],window._nli.push([« brand », »BNLI-1380″]),function(){var n,e,i=window._nli||(window._nli=[]);i.loaded||((n=document.createElement(« script »)).defer=!0,n.src= »

!function(f,b,e,v,n,t,s)
if(f.fbq)return;n=f.fbq=function()n.callMethod?
n.callMethod.apply(n,arguments):n.queue.push(arguments);
if(!f._fbq)f._fbq=n;n.push=n;n.loaded=!0;n.version=’2.0′;
n.queue=[];t=b.createElement(e);t.defer=!0;
t.src=v;s=b.getElementsByTagName(e)[0];
s.parentNode.insertBefore(t,s)(window, document,’script’,

fbq(‘init’, ‘183114723670867’);
fbq(‘track’, ‘PageView’);

Bibliographie :

Les véhicules alliés de la libération.,Le livre .

Restaurez réparez votre Citroën 2CV.,Le livre . Disponible dans toutes les bonnes librairies.

Voiture de course vrombit !.,Le livre .

Chrysler 160-180 2-litres De mon….,Ouvrage Recommnandé par la presse.

Que penser de ce texte : VIDÉO. Les voitures anciennes paradent dans Péronne

Voici l’essentiel d’un éditorial que nous venons de trouver sur le web. Le sujet va assurément vous satisfaire. Car la thématique est « voitures anciennes ».

Le titre troublant (VIDÉO. Les voitures anciennes paradent dans Péronne) parle de lui-même.

Annoncé sous le nom «d’anonymat
», l’auteur est connu et fiable.

Vous pouvez prendre connaissance de ces infos en confiance.

Le post a été divulgué à une date notée 2022-08-15 08:15:00.

À l’occasion de la fête de l’été à Péronne, les animations ont débuté ce lundi 15 août par une exposition de voitures et motos anciennes, rue Clemenceau. Elles ont ensuite mis le contact pour parader …

Ce objet répond à vos demandes vous aimerez beaucoup ces publications :

Porsche 356, la genèse….,Clicker Ici Best sellers.

Les plus belles Mopar.,Clicker Ici Best sellers.

Corvette.,Ouvrage .

Restaurez réparez votre Mini.,A voir et à lire. .