Sur le web : La Renault Twingo I a-t-elle sa place chez les youngtimer de collection ? – Masculin.com

Voilà un post que notre équipe est heureuse de dévoiler ici sur notre site. La thématique est « voitures de collection ».
Son titre (La Renault Twingo I a-t-elle sa place chez les youngtimer de collection ? – Masculin.com) en dit long.

Le journaliste (annoncé sous le nom d’anonymat
) est connu et fiable.

À l’aube de 2024, l’univers automobile français accueille de nouveaux membres au sein de sa prestigieuse catégorie des « véhicules de collection ». Cette distinction, loin d’être purement symbolique, reconnaît la valeur historique et esthétique de modèles qui ont marqué leur époque, tout en offrant à leurs propriétaires des avantages considérables. Parmi ces nouveaux venus, la Renault Twingo I s’illustre particulièrement, fusionnant innovation et charme intemporel.

Renault Twingo I : La citadine révolutionnaire

Dès son lancement en 1992, et ce jusqu’à la fin de sa production en 2012, la Renault Twingo I s’est imposée comme une figure marquante du paysage automobile. Son histoire commence dans les années 80, sous l’égide de Patrick Le Quément, avec le projet W-60.

L’ambition ? Succéder à la R4 par une minivoiture économique qui ne concurrence pas directement les autres modèles de la marque, tels que la R5 ou la Clio. Le résultat est une réussite éclatante, une voiture dont le design tant externe qu’interne a été méticuleusement travaillé pour en faire une icône plutôt qu’un simple véhicule utilitaire.

La Twingo I a été particulièrement appréciée pour son intérieur modulable, une banquette coulissante offrant une flexibilité inégalée pour l’époque. Sa silhouette monovolume, une première dans le segment, lui a valu un « capital sympathie » exceptionnel, renforcé par des choix de design audacieux comme ses optiques rondes et ses coloris vivants. Cette affection du public s’est traduite par des ventes surpassant les 2,4 millions d’exemplaires.

Au fil du temps, la Twingo a bénéficié de nombreuses évolutions. Dès 1994, elle se dote de l’ABS et d’un pack électrique, suivis par la luxueuse version Initiale à la fin des années 90. Les innovations techniques et les séries spéciales se sont succédé, enrichissant encore l’offre et l’attrait de ce modèle.

Un héritage durable

La Renault Twingo I symbolise une évolution significative dans la conception des citadines, en alliant praticité, esthétique et accessibilité. Elle a su conquérir un large public grâce à son design innovant et ses fonctionnalités avant-gardistes.

Son entrée dans le cercle des véhicules de collection n’est pas seulement un hommage à son succès commercial et à son importance dans l’histoire automobile, mais aussi une reconnaissance de sa capacité à demeurer pertinente et appréciée au fil des générations.

La Twingo I incarne parfaitement la définition d’un véhicule de collection, non seulement par son âge mais aussi par son caractère unique et son impact sur le design automobile. Sa longue carrière, jalonnée de restylages et d’innovations, témoigne de son importance et de son attrait durable.

En tant que telle, elle mérite pleinement sa place parmi les youngtimer de collection, non seulement pour ses qualités intrinsèques mais aussi pour l’expérience de conduite unique et les souvenirs qu’elle évoque.

Ainsi, la question de savoir si la Renault Twingo I a sa place parmi les youngtimers de collection trouve ici une réponse affirmative. Par son histoire, son design et son héritage, elle se présente non seulement comme un choix évident pour les collectionneurs et les amateurs d’automobile, mais aussi comme un symbole de l’évolution de la citadine moderne. La Twingo I n’est pas juste un véhicule de collection ; elle est une icône de l’innovation et un témoignage vivant de l’histoire automobile.

Ce objet vous a captivé vous adorerez aussi ces ouvrages:

Tour Auto 2021.,Le livre Vu à la TV.

Citroën Mehari.,Ouvrage Recommnandé par la presse.

Chevrolet Camaro, tous les….,Ouvrage Recommnandé par la presse.

McQueen et ses machines, autos….,Clicker Ici Ouvrage de référence.

Ca circule sur internet : Est-il normal que le remplacement du pare-brise coûte près de 2 200

Nous produisons un tout nouvel éditorial qui va s’additionner à notre revue de presse sur « voitures de collection ».

Le titre (Est-il normal que le remplacement du pare-brise coûte près de 2 200) condense tout l’article.

Le journaliste (identifié sous le nom d’anonymat
) est positivement connu.

L’encart a été édité à une date indiquée 2024-02-05 04:05:26.

« Le pare-brise de maHyundai IONIQ 6 Ultimate s’est cassé en largueur malgré la réparation de l’éclat quelques semaines auparavant. Sachant que ce n’est pas sécuritaire, je l’ai fait immédiatement rép …

Livres sur le même thème:

Airstream.,Ouvrage .

La Citroën Méhari de mon père.,Ouvrage .

Citroën AX De mon père.,Ouvrage Recommnandé par la presse.

Les véhicules alliés du D-Day.,Ouvrage .

Dernière actualité toute fraiche : Quelles sont les voitures de collection les plus recherchées en France ?

Je vais tout vous révéler sur cet éditorial qui vient d’être publié, dont le thème est «voitures de collection».

Son titre troublant (Quelles sont les voitures de collection les plus recherchées en France ?) est parlant.

Annoncé sous la signature «d’anonymat
», le journaliste est reconnu comme quelqu’un de sérieux.

La crédibilité est de ce fait parfaite concernant cet éditorial.

La date de parution est 2024-02-04 09:30:00.

Texte source mentionné :

Le baromètre annuel de Classic Expert ne nous réserve aucune surprise : les voitures de collection les plus recherchées en France sont toujours ces mêmes noms qui reviennent sans cesse.

Malgré l’inflation et un relatif ralentissement du marché qui avait connu une ascension sans fin depuis une quinzaine d’années, la voiture de collection semble toujours autant plaire. Le cabinet d’analyse Classic Expert, qui s’occupe justement des expertises de voitures anciennes, dresse son bilan annuel pour la huitième édition consécutive avec en point d’orgue ce classement des voitures de collection les plus recherchées et désirées en France. Ne vous attendez pas à des surprises, il n’y en a aucune ! Sans lire la suite, vous pourriez en effet probablement deviner dans le désordre les 10 voitures que les Français recherchent le plus. Et c’est aussi une bonne nouvelle pour leur propriétaire qui savent que la cote restera soutenue, quitte à verser parfois dans l’indécence sur certaines sommes demandées.

Voitures de collection : elles vous occupent beaucoup plus que vous ne le croyez !

Les voitures de collection les plus convoitées en 2023

La toute dernière 2CV sorti de l'usine de Mangualde au Portugal le 27 juillet 1990 à 16 heures.
La toute dernière 2CV sorti de l’usine de Mangualde au Portugal le 27 juillet 1990 à 16 heures.© DR

Classic Expert a réalisé plus de 5000 expertises, en voici un résumé : 30 % des véhicules seraient en carte grise collection, un chiffre plutôt stable. L’âge moyen est de 42 ans et la valeur moyenne… 45 000 € ! Elevé, mais il faut garder à l’esprit que ce sont des propriétaires qui font des demandes d’expertise. 15 % des véhicules expertisés étaient anglais ou américains en 2023. 14 % des véhicules étaient « non conformes à leur homologation d’origine » et… 7 % des expertises sont des diesel !

Sans surprise, nous retrouvons la Porsche 911
Sans surprise, nous retrouvons la Porsche 911© Alex Krassovsky
La BMW Série 3 (E21, E30...) est activement recherchée
La BMW Série 3 (E21, E30…) est activement recherchée© BMW

Les 10 véhicules les plus recherchés

  1. Peugeot 205
  2. Citroën 2CV
  3. Renault 4L
  4. Porsche 911
  5. BMW Série 3
  6. Mercedes SL
  7. Ford Mustang
  8. Austin Mini
  9. Citroën Mehari
  10. Fiat 500

Classic Expert a également classé les coupés :

  1. Porsche 911
  2. Mercedes SL
  3. Ford Mustang
  4. Chevrolet Corvette
  5. Porsche 356

Enfin, voici les Youngtimers les plus recherchés :

  1. Peugeot 205
  2. BMW Série 3
  3. Volkswagen Golf

Vous aurez donc noté que la Peugeot 205 figure en bonne position dans deux classements. La petite lionne se retrouve aujourd’hui à la croisée des chemins entre collection et Youngtimer. Ce qui ne devrait pas arranger sa cote, alors qu’un exemplaire doté du moteur 1.6 a été vendu 45 000 € à Rétromobile…

Journaliste automobile (et un peu bicyclette aussi). Autant passionné par la nouveauté que l’industrie ou l’environnement, mais aussi tout ce qui fera avancer la mobilité.

Publié le 04/02/2024 Mis à jour le 04/02/2024

Parutions sur un propos semblable:

Facel Vega, le grand tourisme….,Ouvrage .

Identification et cote ; les miniatures de véhicules et engins utilitaires.,Ouvrage Recommnandé par la presse.

Les véhicules alliés du D-Day.,Ouvrage .

La Citroën Méhari de mon père.,Ouvrage . A emprunter en bibliothèque.

Quoi retenir de ce texte : F1 2024 – Quelle est la signification des noms des monoplaces ?

Je viens de trouver ce texte sur la thématique « voitures de collection ». Avec plaisir nous vous en diffusons le plus mémorable ci-dessous.

Son titre séduisant (F1 2024 – Quelle est la signification des noms des monoplaces ?) est parlant.

Le rédacteur (présenté sous la signature d’anonymat
) est reconnu comme quelqu’un de sérieux pour plusieurs autres textes qu’il a publiés sur le web.

Vous pouvez prendre connaissance de ces révélations en toute sécurité.

Le post a été divulgué à une date mentionnée 2024-02-04 06:53:00.

L’article dont il s’agit :

Red Bull RB20

On commence par l’un des dénominations les plus simples à comprendre avec Red Bull et la RB20. Il ne faut pas avoir fait Harward pour comprendre : « RB » est évidemment l’acronyme de Red Bull, et le « 20 » correspond à la 20e saison (ou à la 20e monoplace, à vous de choisir) de l’écurie autrichienne en F1. Une seule fois, en près de 20 ans, Red Bull a fait une entorse à cette suite logique : c’était en 2020 avec la Red Bull RB16B, puisque le châssis de la RB16 de 2019 avait été réutilisé avec toutefois quelques légères évolutions. Toutefois, la RB17 va bel et bien exister… en version de route, avec une Hypercar produite par Red Bull et conçue par le génialissime Adrian Newey.

Mercedes W15

Chez Mercedes, la logique est sensiblement la même pour le numéro, moins pour la lettre : si le « 15 » réfère à la 15e saison de Mercedes en F1 depuis son retour dans la discipline en 2010, il faut avoir quelques notions d’allemand pour comprendre la signification du « W ». Ce W est la première lettre du mot « Wagen », qui se traduit en français par… voiture, tout simplement ! Une dénomination très répandue dans les modèles de série de la gamme Mercedes-Benz jusque dans les années 2000.

Ferrari SF-24

SF90 en 2019, SF1000 en 2021, F1-75 en 2022 et enfin SF-24 en 2024 : ne cherchez pas de suite logique dans les dernières monoplaces Ferrari, il n’y en a pas ! Chaque année, le suspense est entier pour savoir quel sera le nom de la nouvelle monture conçue à Maranello. Souvent, si le nom de la monoplace italienne ne réfère pas à l’année de son engagement, comme c’est le cas en 2024, elle rend hommage à un événement ou à un anniversaire ! Parmi les exemples récents : la SF90 célébrait le 90e anniversaire de la Scuderia Ferrari, la SF1000 l’année du 1000e Grand Prix de Ferrari en F1, et F1-75 le 75e anniversaire de la sortie de la première voiture de série de l’usine de Maranello.

En 2020, au Mugello, la SF1000 célébrait son 1000e Grand Prix avec une robe très spéciale ! © DPPI

McLaren MCL38

Chez McLaren, un changement a été opéré en 2017 dans l’appellation de ses monoplaces. Jusqu’alors, toutes les F1 qui sortaient des usines à Woking avait pour nom MP4/xx : MP4 signifiait alors « Marlboro Project 4 », un sponsoring à peine dissimulé qui était en place depuis 1981 ! Néanmoins, en 2017, Zak Brown – alors nouveau PDG de McLaren Racing – décide de rompre avec le passé et de revenir aux fondamentaux en utilisant les initiales MCL (pour McLaren, évidemment) suivi du numéro de la monoplace.

La McLaren MP4/29 de 2014 portait fièrement son nom sur ses pontons et son aileron arrière lors des essais hivernaux © DPPI

Pour ne pas rompre la suite logique entamée en 1981 avec la MP4/1, nous sommes passés de la MP4/31 en 2016 à la MCL32 en 2017, pour finalement arriver à la MCL38 en 2024. Comme Red Bull et Ferrari juste au-dessus, McLaren s’est permis une petite entorse dans cette logique en 2023 avec la MCL60, pour célébrer le 60e anniversaire de l’écurie.

Aston Martin AMR24

Pour Aston Martin, l’explication va aller très vite puisqu’il n’y pas vraiment de message caché à chercher ! AMR signifie tout simplement « Aston Martin Racing », tandis que le 24 réfère à l’année où est engagée la monoplace, à savoir 2024. Pourquoi faire compliqué, finalement ?

Alpine A524

Pour Alpine, il faut avoir quelques références historiques pour comprendre le sens du nom A524. En effet, pourquoi 524 ? Quand le nom Alpine a succédé à l’écurie Renault en 2021, le clan français a décidé d’utiliser la dénomination A521 en hommage au premier prototype crée en 1975, l’Alpine A500, qui a été la première à tester le fameux moteur turbocompressé finalement utilisé sur la Renault RS01 pour ses débuts en F1, en 1977.

L’Alpine A500 n’a jamais été engagée dans un Grand Prix de F1 © DR

D’ailleurs, lorsque l’Alpine A521 a été présentée pour la première fois, celle-ci portait une robe noire, là encore un clin d’oeil au prototype Alpine A500 développé en 1975 avant que le Losange ne reprenne la main. En 2024, Alpine passera donc à l’A524, pour l’année 2024, tout simplement.

Williams FW46

Les toutes premières Williams de l’histoire de l’écurie ne s’appelaient même pas Williams, mais Politoys puis Iso-Marlboro avec la FX3, entre 1972 et 1974. Néanmoins, Frank Williams – fondateur de l’écurie éponyme – perd le soutien d’Iso Rivolta et de Marlboro en 1974, et renomme sa monoplace Iso-Marlboro FW avant qu’elle soit rebaptisée Williams FW en 1975.

Le FW fait donc référence à Sir Frank Williams, qui nous a quittés en 2021. En 2024, ce sera au tour de la FW46 de représenter l’écurie de Grove sur la grille, le numéro 46 fait référence au 46e modèle de F1 développé par l’écurie britannique – sans compter les modèles « B » ou « C » également conçus dans l’histoire de l’équipe anglaise.

Sauber (Stake F1 Team) C44

Si Sauber change de nom en 2024 pour s’appeler Stake F1 Team, le nom de la monoplace, lui, reste toujours le même (et c’est tant mieux !). Depuis 1993 et l’arrivée de Sauber en F1, toutes les monoplaces qui sont sorties de l’usine à Hinwil (sauf lors de la période BMW entre 2006 et 2009) portent toutes la même lettre : le C. Pourquoi ? Il s’agit tout simplement de la première lettre du prénom de la femme de Peter Sauber, Christiane Sauber. Un très bel hommage qui restera gravé dans les livres d’histoire !

Attention toutefois, car le numéro 44 de la C44 qui sera utilisée cette saison par Stake F1 Team ne correspond pas à la 44e campagne de Sauber en F1 ! En effet, la toute première monoplace suisse était la Sauber C12, car avant la F1, Sauber a écrit ses premiers chapitres en Endurance et aux 24H du Mans, en sport-prototype. La toute première Sauber, la C1, était un prototype construit en 1970 pour Championnat suisse des voitures de sport.

La Sauber C12, la toute première F1 de l’écurie suisse © DPPI

Haas VF-24

On termine avec la plus jeune des écuries présentes sur la grille en 2024 : Haas. L’équipe américaine est arrivée en F1 en 2016, et avait choisi de nommer sa première monoplace la VF-16. Il y a deux raisons qui expliquent cette dénomination : la première, c’est en référence à la première machine CNC (Contrôle numérique par ordinateur) fabriquée par Haas Automation, la VF-1, lancée en 1988 par Gene Haas. Le V signifie alors « vertical », ce qui est une désignation standard dans l’industrie pour un broyeur vertical.

La deuxième, c’est encore Gene Haas qui est à la baguette : le fondateur de Haas Automation a ajouté « F1 » au nom de la monoplace de 2016 pour la désigner officieusement comme la « Very First One » (« La toute première », en français) de l’écurie. C’est ainsi que la VF-16 est née, et ce nom est resté jusqu’à nos jours avec la VF-24.

(N.B. : le nom de la monoplace Visa Cash App RB – ex-AlphaTauri – n’a pas encore été dévoilé)

À LIRE AUSSI > Quelle est la signification des numéros des pilotes F1 2024 ?

Bibliographie :

Jaguar type E.,Ouvrage Recommnandé par la presse.

Woodies américains, des….,Clicker Ici Best sellers.

Les Dinky Toys série 24 -….,Le livre .

FERRARI, mythiques berlinettes.,Ouvrage .

A lire cette parution : GPS, smartphone: comment les écrans débarquent dans les voitures de collection

En cherchant sur le web nous avons découvert un encart qui risque de vous ravir. Sa thématique est « voitures de collection ».

Son titre (GPS, smartphone: comment les écrans débarquent dans les voitures de collection) en dit long.

Identifié sous le nom «d’anonymat
», le journaliste est positivement connu.

Les révélations publiées sont de ce fait considérées conformes.

Le texte a été diffusé à une date indiquée 2024-02-04 04:21:42.

L’article d’origine :

Une voiture ancienne, oui, mais avec des fonctions modernes. Préparateurs ou départements spécialisés dans les voitures de collection introduisent petit à petit des écrans dans l’habitacle des ancienn …

Ce thème correspond à vos interrogations vous aimerez pareillement ces publications :

La Fiat Panda de mon père.,Ouvrage Recommnandé par la presse.

Apprendre l’anglais en Voiture: Histoires Courtes pour Débutants et Intermédiaires – A2 – B1.,Ouvrage .

DS, la passion continue.,Ouvrage . A emprunter en bibliothèque.

La grande histoire des chars et véhicules blindés.,Ouvrage Recommnandé par la presse.

Dernière actu toute fraiche : Compte rendu du repas d’hiver Hauts de France le 28 janvier 2024 – RCCF

Cet éditorial, dont la thématique est « voitures de collection », vient d’être identifié sur internet, nous sommes heureux de vous en reproduire le contenu le plus mémorable plus bas.

Le titre saisissant (Compte rendu du repas d’hiver Hauts de France le 28 janvier 2024 – RCCF) est parlant.

Le journaliste (présenté sous le nom administrateur) est connu et fiable pour plusieurs autres éditoriaux qu’il a publiés sur internet.

Vous pouvez prendre connaissance de ces infos en toute confiance.

Le post a été publié à une date indiquée 2024-02-03 20:40:33.

Compte rendu du repas d’hiver Hauts de France le 28 janvier 2024

REPAS D’HIVER RCCF HAUTS-DE-FRANCE
Dimanche 28 janvier 2024
Restaurant Carô, à Wallers-Arenberg
Guillaume et Laetitia Herbaut ont pris en charge l’organisation du repas d’hiver 2024 pour les Hauts-de-France.
Pas moins de 32 personnes ont répondu présent à leur invitation,

Bibliographie :

ALPINE Berlinette, la reine des….,Ouvrage . A emprunter en bibliothèque.

PEUGEOT 1950-2010, les plus….,A voir et à lire. .

Les sportives 60 et 70 dont a….,(la couverture) Nouvelle édition.

La Volkswagen Coccinelle De mon….,Ouvrage . A emprunter en bibliothèque.

On revient sur l’éditorial : 1300 voitures dans sa collection, Jean-Luc Demassieux reste un grand enfant

Voici le plus important d’un dossier que nous venons de remarquer sur le web. Le thème va forcément vous réjouir. Car le thème est « voitures anciennes ».

Son titre troublant (1300 voitures dans sa collection, Jean-Luc Demassieux reste un grand enfant) est évocateur.

Sachez que le journaliste (annoncé sous le nom d’anonymat
) est positivement connu.

Il n’y a aucune raison de douter du sérieux de ces informations.

Le papier a été divulgué à une date indiquée 2024-02-03 08:38:00.

L’article d’origine :

Cet ancien directeur de banque, âgé de 75 ans ne se lasse pas de contempler ses bolides, camions, bus et véhicules militaires qu’il expose dans ses nombreuses vitrines de sa maison sangattoise. Origin …

Ce objet répond à vos questions vous apprécierez également ces publications :

McQueen et ses machines, autos….,Clicker Ici Ouvrage de référence.

Mustang, reflets d’une légende.,Ouvrage .

Mini toute l’histoire.,A voir et à lire. Top 10 dans sa cathégorie.

Tour Auto 2021.,Le livre .

Quoi penser de ce texte : voici les villes où vous pouvez rouler en voiture de collection

Dans le cadre de notre rôle d’information, nous publions ci-dessous un article vu sur internet ce jour. La thématique est «voitures de collection».

Le titre suggestif (voici les villes où vous pouvez rouler en voiture de collection) en dit long.

Annoncé sous le nom «d’anonymat
», le pigiste est positivement connu pour plusieurs autres encarts qu’il a publiés sur le web.

Vous pouvez donc faire confiance aux infos qu’il édite.

L’encart a été divulgué à une date mentionnée 2024-02-02 08:45:00.

À ce jour, 11 villes françaises ont autorisé les automobilistes à circuler dans leur ZFE avec une voiture de collection. D’autres dérogations sont à l’étude.

Les ZFE et les véhicules de collection

À l’occasion du salon Rétromobile 2024, Classic Expert, une marque de BCA Expertise dédiée aux véhicules de collection, vient de publier son 8ème Baromètre des Véhicules de Collection : outre les modèles de collection les plus prisés par les amateurs, le Baromètre s’intéresse également aux sujets d’actualité qui préoccupent les amateurs de voitures anciennes, comme les Zones à Faibles Émissions (ZFE).
Ces ZFE, instaurées dans plusieurs métropoles françaises, ont pour objectif de restreindre l’accès de leurs centres urbains aux propriétaires de véhicules les plus anciens : c’est une problématique importante pour les passionnés et collectionneurs de voitures et de motos de collection. Des dérogations se mettent toutefois en place pour autoriser ces derniers à continuer à y circuler.
À ce jour, 11 métropoles françaises ont accordé des dérogations pour ces véhicules : vous pouvez donc continuer à circuler en voiture de collection à Paris, Reims, Rouen, Nice, Toulouse, Montpellier Métropole, Lyon, Strasbourg, Saint-Etienne, Aix-Marseille-Provence ainsi qu’à Grenoble.

ZFE : où pourrez-vous rouler en voiture de collection ?

La Fédération Française des Véhicules d’Époque (FFVE) a joué un rôle-clé dans la défense des droits des conducteurs de voitures de collection, œuvrant pour la préservation du patrimoine automobile tout en protégeant notre droit de rouler en véhicule de collection.
Classic Expert révèle également que 10 autres villes françaises envisagent d’accorder des dérogations de circulation pour les véhicules de collection dans leurs ZFE : il s’agit d’Arras, Toulon, Grand Annecy, Grand Nancy, Lille, La Rochelle, Fort de France, Plaine Commune, Clermont Ferrand, ainsi que le Grand Paris, qui est sur le point d’annoncer sa dérogation. Du côté de Bordeaux, un projet est en cours d’étude, en vue de lancer une consultation auprès des autorités.
Les Zones à Faibles Émissions (ZFE) constituent un véritable défi pour les collectionneurs et les passionnés de voitures anciennes en France : l’occasion d’engager un dialogue avec les autorités, pour trouver un équilibre entre la préservation du patrimoine automobile et les restrictions de circulation qu’elles désirent imposer aux automobilistes.

Classic Expert est présent cette année au salon Rétromobile, pour venir à la rencontre des passionnés d’anciennes et les conseiller ou les assister dans l’expertise de leurs véhicules, jusqu’au 4 février 2023. Vous les retrouverez sur un stand commun (1H079) avec la Fédération Française des Véhicules d’Epoque (FFVE).

À lire aussi :
• Carte grise collection : ces modèles seront des « anciennes » en 2024 !
• Collection : quels modèles vont prendre de la valeur en 2024 ?
• Carte grise collection : quels avantages offre-t-elle ?


Ces 10 collectors seront des "anciennes" en 2023 !

A lire sur le même thème:

Savoir réparer et entretenir sa voiture.,Ouvrage . A emprunter en bibliothèque.

La Fiat Panda de mon père.,Ouvrage .

Citroën DS 19.,Ouvrage .

Maserati, luxe, sport et prestige.,(la couverture) Nouvelle édition.

Information toute fraiche : Marché automobile. Les ventes de voitures neuves par énergies en janvier 2024

Dans le cadre de notre mandat de vous informer, nous publions ci-dessous un papier vu sur internet il y a peu. La thématique est «voitures de collection».

Le titre suggestif (Marché automobile. Les ventes de voitures neuves par énergies en janvier 2024) en dit long.

Présenté sous le nom «d’anonymat
», l’auteur est reconnu comme quelqu’un de sérieux pour d’autres éditoriaux qu’il a publiés sur internet.

Vous pouvez par conséquent faire confiance à cette actualité.

En janvier, la demande pour les voitures neuves à moteur essence a légèrement diminué en France (-3,7%), tandis que celle pour les diesel poursuit sa chute libre (-23,4%). L’hybride, l’électrique et …

Lecture:

Jaguar, panorama illustré….,Ouvrage .

Peugeot 205, le best-seller de….,(la couverture) Nouvelle édition.

Rancho De mon père.,(la couverture) . Disponible à l’achat sur les plateformes Amazon, Fnac, Cultura ….

Restaurez réparez votre Citroën 2CV.,Le livre Pour tous les pationnés.

Si vous avez de l’huile, cela va plus loin (Oldtimer-Blogartikel du 02.02.2024) | (service auto)

Fiat 130 CV de 1907 à la Rétromobile 2024 (© Bruno von Rotz)

Le Spruch hat man schon schon souvent gehört, beim anblick de Fiat 130 HP von 1907 erinnerte ich mich sofort wieder daran.

Huile sous la Fiat 130 CV de 1907 à la Rétromobile 2024 (© Bruno von Rotz)

Cette voiture, qui dure depuis 117 ans, est déjà en train d’être frappée.

Moteur des Fiat 130 CV de 1907 à la Rétromobile 2024 (© Bruno von Rotz)

Vier Zylinder et 16’286 cm3 Hubraum waren nötig, un 130 PS zu erzeugen. Un Leichtbau denkt man bei ce Hubraummonster eigentlich nicht.

Bremshebel Fiat 130 CV de 1907 à la Rétromobile 2024 (© Bruno von Rotz)

Mais quand l’homme de Bremshebel s’est penché, il a été clair que l’Italien Giovanni Enrico, de Carlo Cavalli et Guido Fornaca, a compris ce qu’il voulait dire, ce qui lui a valu d’être épargné.

Pedalerie am Fiat 130 HP de 1907 à la Rétromobile 2024 (© Bruno von Rotz)

Das kann man auch an der Pedalerie voir. Le Rennwagen a un fusible et un différentiel.

Kettenantrieb am Fiat 130 HP de 1907 à la Rétromobile 2024 (© Bruno von Rotz)

Die Hinterachse wurde über 2ketten angetrieben. Die Vorderachse war aus dem Vollen « geschnitzt ».

Vorderachse Fiat 130 HP de 1907 à la Rétromobile 2024 (© Bruno von Rotz)

Trois voitures ont été fabriquées en janvier 1907. Un homme de F2 est devenu Felice Nazarro au Grand Prix de France.

Anlasserkurbel de la Fiat 130 HP de 1907 à la Rétromobile 2024 (© Bruno von Rotz)

Ob er den Wagen selber anwarf mit der Kurbel vorne, ist nicht überliefert. Es könnte die jedenfalls ein ziemlich gefährliches Manöver gewesen sein …