Voici l’essentiel d’un post que notre équipe vient de remarquer sur internet. Le propos va sans aucun doute vous convenir. Car le thème est « voitures anciennes ».

Le titre saisissant (Rolex Monterey Motorsports Reunion : Le Mans Classic à l’américaine) résume tout l’éditorial.

Identifié sous la signature «d’anonymat
», le journaliste est connu et fiable.

Il n’y a pas de raison de douter de la fiabilité de ces infos.

L’éditorial a été édité à une date notée 2022-08-20 17:47:00.

L’article original :

Organisé depuis 1951 sur l’un des golfs les plus sélects des Etats-Unis, le concours d’élégance de Pebble Beach aura lieu ce dimanche. Mais si de nombreux passionnés attendent ce moment devenu le point d’orgue de la Monterey Automotive Week, d’autres se sont pressés à environ 10 miles de là, sur le circuit de Laguna Seca.

Outre l’exposition dédiée au centenaire des 24 Heures du Mans, la « Rolex Monterey Motorsports Reunion » fonctionne selon des plateaux classant les voitures par période ou par catégories de course. Un peu comme Le Mans Classic (nous y avons d’ailleurs croisé Pierre Fillon, président de l’ACO, et Patrick Peter, organisateur de l’événement manceau), sauf que la manifestation dure six jours ! Toujours plus proche de nous, l’une des catégories met en piste un certain nombre de voitures ayant participé au Mans entre 1923 et 1955. Les autres plateaux sont très éclectiques et fournis : des voitures du championnat IMSA (1981-1991), mais aussi des bolides du Trans-Am, des anciennes F1, des Formula Atlantic, des LM Prototypes GT1 (1981-2005), des voitures du championnat SCCA (1995-1966), des petites Formula Junior, ou enfin des Le Mans Prototypes (1981-2005). Bref, il y a en a pour tous les goûts selon dix groupes et un programme assez chargé.

, Regardez cette page internet : Rolex Monterey Motorsports Reunion : Le Mans Classic à l’américaine

La piste continuellement occupée

Comme au Mans, les plateaux historiques sont entrecoupés de démonstrations et d’opérations de communication organisées par des constructeurs automobiles. Mc Laren y a fait rouler des voitures de série avec des clients à bord, Bentley y a organisé une parade (à laquelle nous avons participé), et la marque de voiture électriques californienne Lucid, dont la berline Air est exposée dans plusieurs manifestations de la Monterey Automotive Week, y a également orchestré des séances de roulage.

Nous vous proposons un diaporama réalisé au fil de notre visite, avec des photos prises depuis l’intérieur de « notre » Bentley lorsque nous étions en piste à (toute) petite vitesse, mais aussi des clichés réalisés dans les paddocks. Vous y verrez des voitures de course de toutes les époques, des trésors que l’on est heureux de voir à nouveau rouler, et même quelques gloires relativement récentes comme une Audi R8 LMP de 2005 ou une Mazda DLM4 de 1997.

Ce genre de manifestations, surtout aux Etats-Unis où la notion de marketing est très forte en sport automobile, est aussi l’occasion pour des gestionnaires de voitures de course historiques ou des restaurateurs de venir à la rencontre de clients potentiels. Un doux mélange de passion et de business, mais toujours dans une ambiance unique et sur un circuit qui fait partie de la légende du sport automobile américain.

Le site dédié à l’événement, avec le programme et la liste des engagés est accessible en suivant ce lien.

Toutes les photos sont ici

Livres sur le même thème:

PORSCHE CARRERA GT.,Le livre .

Tour Auto 2017.,Clicker Ici Ouvrage de référence.

ALPINE Berlinette, la reine des….,Ouvrage Recommnandé par la presse.

Métal Mousse.,Le livre Meilleur lecture.